"Pleurez avec ceux qui pleurent..."



Nous trouvons ce passage dans Romains 12:15. Là, en commençant par le verset 14 nous lisons:

 

Romains 12:14-15
«Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. RÉJOUISSEZ-VOUS AVEC CEUX QUI SE RÉJOUISSENT; PLEUREZ AVEC CEUX QUI PLEURENT»

 

«Pleurez avec ceux qui pleurent», dit la Parole de Dieu. Il y aura des temps où les gens qui vivent dans notre entourage ou nous-mêmes pourront traverser des situations difficiles; des situations qui peuvent nous affliger et nous faire pleurer. Que devrions-nous donc faire? Nous devrions nous rapprocher les uns des autres dans la compassion et la compréhension, «en pleurant avec ceux qui pleurent». Quand les trois amis de Job allèrent le visiter, ils déchirèrent leurs habits et pleurèrent avec lui (Job 2:11-13). Quand Jésus se rendit dans la famille de Lazare, Il pleura (Jean 11:35). Comme I Corinthiens 12:25-26 nous le rapporte:

 

I Corinthiens 12:24-26
«Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. ET SI UN MEMBRE SOUFFRE, TOUS LES MEMBRES SOUFFRENT AVEC LUI; SI UN MEMBRE EST HONORÉ, TOUS LES MEMBRES SE RÉJOUISSENT AVEC LUI.»

 

Il arrivera des fois où un membre du corps sera honoré. Il est bon de s’en réjouir. Et il y aura des fois où un membre sera dans la souffrance. Souffrons avec lui. Comme Jacques le dit concernant la souffrance des personnes telles que les veuves et orphelins:

 

Jacques 1:27
«La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions et à se préserver des souillures du monde»

 

Un frère est-il dans l’affliction? Ne l’évitez pas. Visitez-le. Souffrez avec lui. Il y a un temps pour pleurer et un temps pour rire dit la Parole de Dieu (Ecclésiastes 3:4). Ceci ne concerne pas seulement certains d’entre nous, mais tous sont concernés. Si donc il arrive pour un frère un temps pour pleurer, ne soyons pas indifférents, mais souffrons avec lui. Et par contre, si c’est un temps pour rire et se réjouir, ne soyons pas jaloux mais réjouissons-nous avec lui.

 

Tassos Kioulachoglou

Français: Christine Bodart (Christian-translation.com)

 




 

Pleurez avec ceux qui pleurent... (PDF) Edition PDF


Partagez cet article